top of page

S'informer sur l'allaitement maternel pendant la grossesse

  • Vous attendez un bébé et vous ne savez pas encore si vous souhaitez allaiter ?


  • Vous entendez tout et son contraire sur l’allaitement, ça vous fait un peu peur, mais vous pensez que ça serait le mieux pour votre bébé ?


  • Vos proches n’ont pas réussi à allaiter, et vous avez peur de ne pas y arriver non plus ?


  • Vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée d’allaiter, à priori ça ne vous branche pas trop, mais vous souhaitez vous informer “au cas où” ?


S’informer sur l’allaitement maternel pendant la grossesse vous permettra de comprendre les avantages et les inconvénients de l’allaitement, ainsi que le fonctionnement de la lactation, et vous aidera à prendre une décision éclairée, en connaissance de cause.



s'informer sur l'allaitement pendant la grossesse

Un choix personnel et légitime


Avant toute chose, je tiens à préciser que, bien que le lait maternel reste le meilleur aliment pour un nourrisson, mon objectif n’est pas de vous pousser à allaiter contre votre volonté !

Mon objectif est clair : vous permettre de faire un choix éclairé, quel qu’il soit.


Je trouve ça tellement triste d’entendre des mamans dire « je n’avais pas assez de lait, je n’ai pas pu allaiter autant que je le voulais », ou encore « j’ai été contrainte d’arrêter l’allaitement, je n’en pouvais plus des douleurs », ni même « si j’avais su ce que c’était d’allaiter, je ne l’aurais peut-être pas fait »… je ne veux pas que vous ayez des regrets après coup, ou que vous allaitiez sous la « contrainte » « parce que c’est ce qu’il y a de mieux pour mon bébé, mais je n’aime pas ça ».


Cela étant dit, vous lirez souvent malgré tout que le lait maternel EST et sera encore longtemps le lait le plus adapté à bébé, et non, un lait infantile n’est pas équivalent au lait maternel… tout simplement parce que c’est la réalité. Je ne peux éthiquement pas vous dire qu’un lait artificiel est aussi bon que le lait maternel, ce n’est pas vrai, je ne veux pas vous mentir. Cela ne signifie pas qu’il est mauvais pour bébé pour autant…


Quel que soit votre choix, il sera le bon s’il a été pris en connaissance de cause et qu’il est ce qui vous convient le mieux à ce moment-là. De toute façon, quel qu’il soit, il sera critiqué par untel ou untel, alors autant être en accord avec celui que vous ferez.


bébé dans les bras de maman, au sein probablement


Dépasser les mythes et les stéréotypes de l'allaitement maternel


S'informer sur l'allaitement maternel vous aidera premièrement à déconstruire les mythes et les stéréotypes qui entourent cette pratique.


Parfois, des idées fausses ou des pressions sociales peuvent influencer négativement la décision d'allaiter. En comprenant les faits scientifiques et en ayant accès à des informations précises, vous pourrez prendre des décisions éclairées, basées sur ce qui est le mieux pour vous et votre bébé.


Quelques mythes qui ont la peau dure :


bébé qui pleure au sein

  • Allaiter, c’est compliqué ! oui et non. Dans une majorité de cas, ça ne l’est pas, et heureusement. Mais parfois, ça peut être plus difficile, différent de ce à quoi on s’attendait. L’allaitement peut nécessiter du temps, de la patience et parfois de l'ajustement. Le fait de s'informer sur les réalités de l'allaitement, y compris les défis potentiels, aide à se préparer physiquement, mentalement et émotionnellement.

  • On peut ne pas avoir assez de lait ! Sauf dans de très rares cas avec une cause médicale bien identifiée, non ! Comprendre comment fonctionne la production de lait maternel et adopter une conduite d’allaitement efficace permet d’avoir toujours assez de lait pour son bébé.

  • Allaiter ça fait mal ! NON, allaiter ne doit jamais faire mal. Si c’est le cas, c’est que la mise au sein n’est pas optimale. Un accompagnement par une professionnelle formée à l’allaitement aidera la jeune maman à résoudre ce problème.

  • Allaiter, c’est contraignant ! Avoir du lait toujours prêt, à la bonne température dès que bébé a faim, ne pas avoir de vaisselle à faire, ne pas avoir à courir à la pharmacie à 20h parce que la boite de lait est vide, si tout cela est contraignant, alors oui allaiter est contraignant…

  • A quoi bon allaiter, il faut arrêter lors de la reprise du travail ! FAUX. S'informer sur les droits des femmes sur les aménagements possibles au travail permet d’anticiper la reprise du travail et de poursuivre un allaitement maternel aussi longtemps que désiré.


Et il y en a encore plein d’autres…:/


En se renseignant et en s'informant dès la grossesse, vous pourrez prendre une décision éclairée concernant l'allaitement, sans être influencée par des mythes ou des stéréotypes.

Cette connaissance permet aussi de mener un allaitement plus serein dès la naissance.

 

L'importance de s'informer


femme enceinte qui se pose des questions

Comprendre le processus de production de lait, les positions d'allaitement, les signaux de faim du bébé et les techniques pour éviter ou résoudre les problèmes courants comme l'engorgement ou les crevasses sont autant d'éléments essentiels à la conduite d’un allaitement serein.


L'allaitement maternel est à priori un acte naturel et instinctif, mais notre société intellectualise tellement les choses que certaines femmes ne s’autorisent plus à se laisser guider par cet instinct. On veut faire rentrer bébé dans des cases, il doit répondre aux normes attendues par la société… et l’allaitement en pâtit.


En comprenant comment le lait est produit, comment il répond aux besoins changeants du bébé au fil du temps et comment établir une bonne prise du sein, vous vous sentirez mieux préparée à cette aventure.


Les positions d'allaitement confortables et efficaces, par exemple, peuvent sembler simples en théorie mais peuvent nécessiter des ajustements pour éviter les douleurs.

Savoir comment reconnaître les signaux de faim du bébé, être à l'écoute de ses besoins et comprendre comment bien positionner le bébé au sein pour une tétée efficace sont des éléments cruciaux pour assurer une expérience d'allaitement agréable et pérenne.


De plus, s'informer sur les éventuels problèmes ou difficultés potentiellement rencontrés pendant l'allaitement est tout aussi important. Un engorgement mammaire, des crevasses ou d’autres complications médicales spécifiques peuvent se produire, mais avec une connaissance préalable, vous êtes mieux préparée pour les éviter d’une part, et pour les identifier et trouver des solutions adéquates d’autre part.


La connaissance des ressources disponibles pour obtenir du soutien en cas de besoin est également essentielle. Savoir où trouver des consultantes en lactation, des groupes de soutien à l'allaitement ou des professionnels de la santé spécialisés dans ce domaine peut faire toute la différence lorsque des questions ou des problèmes surgissent. N’attendez pas d’avoir un problème pour chercher à qui faire appel.

 

La prise de décision éclairée


S'informer sur l'allaitement maternel et s’appuyer sur des informations professionnelles actualisées vous permet donc de prendre une décision consciente, de choisir ce qui est le mieux pour vous et votre bébé et de vous sentir plus confiants dans votre choix, sans vous sentir soumis à des pressions sociales ou à des attentes irréalistes.

De plus, cela vous permettra également de mieux comprendre les alternatives disponibles si l'allaitement maternel n'est pas envisageable pour une raison quelconque.


route éclairée au milieu de la foret

 

Conclusion


En conclusion, s'informer sur l'allaitement maternel pendant la grossesse permet non seulement de comprendre les multiples bienfaits pour le bébé et la mère, mais aussi d'être mieux préparés pour éviter et surmonter les défis éventuels.

L'accès à des informations précises, le soutien de l'entourage et la déconstruction des idées reçues sont des éléments clés pour vivre une expérience d'allaitement maternel épanouissante.

 


bébé qui tête le sein de sa mère

18 vues0 commentaire

Comments


bottom of page